5 astuces pour une belle 
bordure d’herbacées à l’anglaise

Bordures d'herbacées - Arley Hall Cheshire

Bordures d’herbacées – Arley Hall Cheshire

Qu’est-ce qu’une herbacée au juste ?

En botanique, l’herbacée est désignée comme étant « tout ce qui est de la nature de l’herbe  par opposition à ce qui est ligneux », la partie aérienne mourant après la fructification.

Une plante non ligneuse est une plante dont la tige n’a pas la consistance du bois contrairement à l’arbre ou à l’arbuste.

Parmi les herbacées, on compte :

  • les plantes vivaces. Elles sont composées d’environ 50 000 espèces et  regroupent plusieurs familles botaniques (Astéracées, Urticacées, …),
  • les plantes annuelles,
  • les plantes bisannuelles,
  • les bulbes.

Et comment les utilisent nos amis anglais, rois de la bordure d’herbacées depuis le milieu du 19ème siècle ? Le summum de l’art étant la double bordure d’herbacées de Arley, la première et la plus célèbre double bordure d’Angleterre depuis 1840.

Les Anglais utilisent principalement des plantes vivaces pour composer leurs bordures d’herbacées. Les massifs sont donc magnifiques du printemps jusqu’au début de l’automne.

Et les mixed borders, c’est quoi ?

Les « mixed borders » sont composées d’arbustes, d’arbres, de bulbes, d’annuelles, de bisannuelles et de vivaces . 

Bordure d'herbacées de Levens GB

Bordure d’herbacées de Levens GB
Crédit Photo : Levens Hall and Gardens


La recette pour une superbe bordure

Les caractéristiques d’une bordure d’herbacées sont généralement les suivantes :

  • l’harmonie des couleurs (qui peuvent varier selon les goûts de chacun),
  • la répétition, de plantes-clés du massif ou de couleurs, crée cohésion et harmonie,
  • les groupes de plantes pour un impact sur l’observateur,
  • la hauteur et la profondeur ; traditionnellement les plantes hautes telles que les Delphiniums, les Rudbeckias sont placées en arrière plan, s’appuyant sur un mur, une clôture, une haie. La profondeur de la bordure va créer un effet de masse qui peut aller jusqu’à l’ébahissement ; 1,20 mètre est recommandé,
  • les formes et textures ; la photo suivante est un bel exemple de variation de formes avec les Kniphofia uvaria à têtes flamboyantes (Tritome à longues grappes) proches des Delphiniums placés en arrière plan.
Mixed-border du jardin de Arley - Cheshire GB

Mixed-border du jardin de Arley – Cheshire GB – © Edith Defaux 

Et vous, quel genre de plate-bande avez-vous dans votre jardin ?

Partagez vos expériences en laissant un commentaire ci-dessous.

2 réponses
  1. Florence
    Florence dit :

    Les mixed borders ne sont pas si simples à créer, notamment au niveau de la continuité des floraisons. Cet article des règles de bases était effectivement bien nécessaire.

    Répondre
    • Edith
      Edith dit :

      Tout à fait d’accord Florence.
      Il faut en effet choisir d’une part des plantes avec de longues floraisons. Il restera toujours le grand dilemne pour le choix des vivaces :
      faut-il favoriser une mixed-border de printemps, d’été ou d’automne ?
      Merci pour ce commentaire.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche utilisée pour trouver cet article : massif avec herbacées.