Connaissiez-vous la Clematis montana «Broughton Star» ?

Clematis montana

Clematis montana “Broughton star”
Crédit photo : patsysmiles.co.uk

Lors de nos visites aux jardins de la Société Horticole de Lakeland, à Windermere, dans le Lake District, nous avons pu admirer une superbe clématite des montagnes : la Clematis montana « Broughton Star » couvrant le mur extérieur du jardin fermé. Nous voulions vous la présenter.

Cette liane appartient à la famille des Renonculacées. Originaire de Chine et de l’Himalaya, la clématite des montagnes se caractérise par ses fleurs semi-doubles, regroupées par petits bouquets et composées de pétales épais et arrondis blancs ou roses. Très rustique, elle est très probablement l’espèce la plus vigoureuse du genre qui soit cultivée au jardin.

Cette vivace se plaît tout particulièrement adossée à une palissade. Elle pourra également recouvrir un mur défraichi, une pergola ou même s’attaquer à l’assaut de grands arbres pour les habiller.

La « Broughton Star » se caractérise par une floraison printanière abondante, dès son plus jeune âge. Son feuillage caduc est tout aussi charmant avec sa couleur vert bronze qui attire l’oeil. Autre atout de cette belle plante grimpante : sa croissance rapide. Elle peut atteindre jusque 6 m de hauteur ; de quoi décorer rapidement et visiblement nos jardins.

Obtenue en 1988 par Vince et Sylvia Denny de la région du Lancashire au Nord de la Grande-Bretagne, cette clématite a été primée à plusieurs reprises en GB en 1998 et en 2002.

Harmonie avec la clématite des montagnes

Harmonie avec la clématite des montagnes
Crédit photo : Didier Willery – plantpairingdwblog.blogspot.ch

Conditions de culture

La clématite « Broughton Star » se plaît protégée du plein soleil. Elle peut être plantée de septembre à novembre et de mars à juin, en veillant à bien planter les pieds à l’ombre et les fleurs au soleil. Elle apprécie les sols riches, frais et drainés.

Les clématites sont à planter avec le haut de la touffe racinée à 8 cm de profondeur afin de réduire les risques de pourriture. Cela permettra également de produire des tiges vigoureuses partant du sol.

La plante nécessitera également un support solide et une aide au démarrage de son installation sera nécessaire afin qu’elle puisse s’agripper à son support.

Les pieds sont à recouvrir avec de petites buttes de terre afin de diminuer les risques de flétrissement. Après plantation, il faut penser à rabattre les tiges à environ 30 cm de la base, au- dessus d’une belle paire de bourgeons.

Avant l’hiver, un mulch ou un fumier décomposé viendra la protéger du froid.

Clematis montana

Clematis montana “Broughton star”
Crédit photo : shopshootgardening-co-uk

Multiplication

Elle peut se faire par :

  • semis sous châssis en automne
  • bouturage de tige herbacée à la fin du printemps ou semi-aoûtées en été
  • marcottage au printemps

Soins

Après la floraison, les tiges mortes ou abîmées seront supprimées. Les autres tiges pourront être raccourcies pour aider à la formation de nouvelles pousses. Taillez sévèrement si vous souhaitez limiter la végétation.

L’arrosage se fera uniquement pour que le sol reste frais.

Au début de chaque printemps, la souche appréciera une bonne épaisseur de compost ou un engrais spécifique.

Utilisation au jardin

La clématite des montagnes fleurit généralement fin mai. Elle recouvrira un mur, une clôture, un arbre ou une pergola.

L’avez-vous déjà cultivée ? Dites-nous ce que vous en pensez ci-dessous.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *